jeudi, 22 juin, 2017

Une nouvelle carte indique les restrictions s’appliquant aux drones, modèles réduits d’avions et ballons libres

Berne, 13.12.2016 – Le nombre des multicoptères télécommandés a fortement augmenté au cours des dernières années, étant donné que ces appareils sont faciles à acquérir et simples à manipuler. Cependant, bon nombre de propriétaires de drones ne savent pas qu’ils peuvent mettre l’aviation en danger lorsque leurs modèles évoluent à proximité des aérodromes. La nouvelle carte interactive de l’Office fédéral de l’aviation civile OFAC spécifique aux drones indique les zones de restriction et d’interdiction. Elle figure également dans l’application « Swiss Map Mobile ».

Les multicoptères télécommandés ont connu un véritable boom ces dernières années. Il est possible d’acheter de tels drones non seulement dans des commerces spécialisés mais aussi en grand magasin ou par Internet. Bon nombre d’acheteurs ne savent pas qu’ils peuvent mettre l’aviation classique, et donc des êtres humains, en danger avec leurs drones. Ne serait-ce que cette année, on compte déjà deux comptes rendus d’évènement rapportés par des pilotes de ligne, ayant observé un drone à proximité immédiate de leur avion transportant des passagers alors qu’ils s’approchaient l’un de Bâle, l’autre de Zurich.

Légalement, il est notamment interdit d’exploiter des aéronefs télécommandés sans occupant à moins de 5 km d’un aérodrome. Toute demande de dérogation doit être adressée au service de contrôle de la circulation aérienne de l’aérodrome ou, pour des places d’aviation plus petites, au chef d’aérodrome. De plus, les aéroports et aérodromes dotés d’un contrôle de la circulation aérienne disposent de zones de contrôle dont le périmètre est parfois largement supérieur à 5 km. Dans de telles zones, il est interdit de faire évoluer sans autorisation un modèle réduit à une hauteur de plus de 150 m au-dessus du niveau du sol.

Avec la nouvelle carte de l’OFAC spécifique aux drones (ndlr valable également pour les ballons libres), il est possible de savoir précisément où faire voler un modèle réduit d’avion ou un drone sans restriction spatiale. La carte indique également le service à contacter pour obtenir des autorisations lorsqu’il est nécessaire de faire intervenir un drone dans une zone interdite, par exemple pour des prises de vue. La carte est accessible avec un navigateur sur « map.aviation.admin.ch » et figure également dans l’application « Swiss Map Mobile » développée en collaboration avec swisstopo. Enfin, dans l’application la fonction de géolocalisation (GPS) de l’appareil mobile permet de connaître exactement sa position.

Liens

Source: Office fédéral de l’aviation civile

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Anti-spam: * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.