samedi, 25 mai, 2024

Test du nouveau parachute

Lors de notre premier lâcher, nous avions eu un problème avec le parachute. Lors de l’éclatement du ballon, les lambeaux de ce derniers se sont emmêlés dans les suspentes du parachute. De ce fait, il ne s’est pas ouvert correctement. La nacelle avait alors entamé une descente vertigineuse à plus de 100km/h. Fort heureusement, lors de l’impact au sol, le matériel n’a subit aucun dégâts notable ou presque: une antenne cassée.

parachute_vietti_teppaPour cette deuxième édition, Olivier Vietti-Teppa nous a conçu un parachute de type extracteur. L’intérêt de ce type de parachute réside dans le fait qu’il n’a aucune suspente. Une sangle le traverse de part en part. Il est fermé par un mèche (sorte de moustiquaire) qui ferme la base du parachute. Il mesure 1.25m de diamètre pour 140g.

 

ParachuteSamedi 16 février 2013, a été organisé un test de vol afin de valider le parachute. Le rendez-vous a été donné à Vionnaz, en Valais. En collaboration avec l’école de parapente Le Cormoran, le pilote Frédéric Amstein s’est envolé en parapente pour ensuite larguer notre parachute à une altitude d’environ 300m. Le parachute était lesté d’une bouteille d’eau de 1.5l sur laquelle était fixé une GoPro. Le poids total de la charge était de 1.7kg soit un poids légèrement supérieur à celui de la nacelle.

Résultats: taux de chute de 4.76m/s soit 17.14km/h. Le parachute a donc passé le test au la main!

 

 

[sz-youtube url= »https://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=PsYZpfj1j1Q » /]

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Anti-spam: * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.